Championnat d'Europe FIA d'Autocross St-Georges-de-Montaigu

Championnat d’Europe FIA d’Autocross 2015 – Preview Saint-Georges-de-Montaigu (France)

Championnat d’Europe FIA d’Autocross 2015 – Preview Saint-Georges-de-Montaigu (France)

Evo Sprint débarque en France en leader !

Parmi les huit manches du Championnat d’Europe FIA d’Autocross Buggy 1600, deux se déroulent en France et la première de ces escales est prévue ce week-end en Vendée sur le circuit de Saint-Georges-de-Montaigu. C’est devant un public acquis à sa cause que Florent Tafani va défendre son statut de leader du classement du Championnat d’Europe.

Pour la troisième année consécutive, le circuit de Saint-Georges-de-Montaigu accueille une des deux manches du Championnat d’Europe d’Autocross. En trois ans, le public vendéen a fait de cette course un rendez-vous international incontournable pour tous les pilotes français. Avec son statut de leader du Championnat d’Europe et ses trois podiums consécutifs, dont une victoire en Allemagne, Florent Tafani va pouvoir compter sur le soutien indéfectible des supporters français. Fort de sa deuxième place décrochée en République Tchèque il y a quinze jours, le pilote Evo Sprint arrive à Saint-Georges-de-Montaigu en pleine confiance et mise sur sa connaissance du tracé vendéen pour faire la différence sur des adversaires bien déterminés à le déloger de sa première place au classement provisoire du Championnat d’Europe FIA d’Autocross Buggy 1600.

Florent Tafani, pilote Buggy1600 Peters AS-Evo Sprint

« Je suis vraiment très impatient de me retrouver sur la grille de départ du circuit de Saint-Georges-de-Montaigu. Non seulement c’est la première des deux escales françaises du Championnat d’Europe FIA d’Autocross Buggy 1600, mais il faut également voir l’engouement du public français autour de cette épreuve. A l’heure où nous écrivons ces lignes, les premiers supporters sont déjà arrivés sur place. Je connais bien le circuit de Saint-Georges-de-Montaigu, j’y ai disputé de nombreuses courses. On retrouve une surface très dure et très glissante, totalement différente de ce que nous avons pu croiser en Allemagne ou en République Tchèque. C’est un revêtement qui convient bien au pilotage que nous avons en France, mais il faudra retrouver rapidement nos repères pour conserver cet avantage face à nos adversaires. En 2013, après avoir effectué une belle remontée en finale pour prendre la première place j’ai dû abandonner sur une casse mécanique, aujourd’hui encore les supporters français me parlent de cette finale ! J’espère que cette année cela va se passer aussi bien avec un meilleur dénouement. Ce week-end, on retrouve presque cinquante pilotes au départ en Buggy 1600, passer le stade des qualifications sera déjà une grosse étape avant d’envisager les phases finales. Avec mon statut de leader du Championnat d’Europe je ne vous cache pas que j’ai un peu de pression, mais elle positive et cela me motive en plus pour ce week-end. »

Championnat d’Europe FIA d’Autocross Buggy1600

1. Florent Tafani 87 pts, 2. J. Feuillade 86, 3. M. Sekanina 69, 4. V. Nosalek 56, 5. K. Peters 43, etc.

La voiture

Buggy : Peters AS
Transmission : Quatre roues motrices.
Moteur : Suzuki Hayabusa 1600 cm3 préparé par VMT Autosport.
Puissance : 250 ch.
Suspension : Reiger.
Pneus : Kumho Tyre.

Le calendrier

8-9 mai : Seelow, Allemagne – Championnat d’Europe – 3e
13-14 juin : Saint-Igny-de-Vers – 1er
27-28 juin : Cunewald, Allemagne – Championnat d’Europe – 1er
4-5 juillet : Nova Paka, République Tchèque – Championnat d’Europe – 2e
18-19 juillet : Saint-Georges-de-Montaigu, France – Championnat d’Europe
15-16 août : Nyirad, Hongrie – Championnat d’Europe
22-23 août : Prerov, République Tchèque – Championnat d’Europe
12-13 septembre : Saint-Igny-de-Vers, France – Championnat d’Europe
19-20 septembre : Maggiora, Italie – Championnat d’Europe