Florian Guilliny enchaine les victoires. - EvoSprint

Florian Guilliny enchaine les victoires.

Florian Guilliny enchaine les victoires.

Florian Guilliny vient de remporter deux victoires consécutives en Junior Sprint et remonte au deuxième rang du championnat de France, FLASH sur ce jeune pilote qui a fait confiance à Evo Sprint sur un stage coaching/perfectionnement.

Apres un début de saison difficile suite à un déclassement injuste lors de l’épreuve de Mauron, Florian Guilliny a su relever la tête et enchainer les belles performances (4 Pôles positions, 4 podiums dont 2 victoires) pour ainsi revenir dans la course au titre, interview spécial quelques jours après l’épreuve de Bourges :

E.S : Une petite présentation du pilote?

F.G : Florian Gulliny 16 ans, je vis à Montbrun les Bains au pied du mont Ventoux et suis en apprentissage dans l’entreprise familiale de maçonnerie.

E.S : En 2 mots, tes débuts en compétition et ton palmarès?

F.G : J’ai pris gout à la course en suivant mon père actuellement pilote en Buggy 1600 ce qui m’a naturellement donné envie de me lancer, la catégorie Junior Sprint est super pour cela et permet de débuter à 12 ans et ainsi de se forger une expérience au plus vite. J’ai donc commencé la compétition en 2013 par le biais du challenge SEAC et terminé 2eme de celui-ci avant de le remporter l’année suivante. En 2015 nous avons franchi un cap en s’engageant sur le championnat de France, c’est a ce moment la que nous avons fait une journée de perfectionnement avec Evo Sprint et Florent Tafani avant de se lancer dans la cour des grands, j’ai terminé la saison à la 6eme place. Cette saison nous sommes parti pour jouer la gagne, j’ai réussi a remonter a la 2eme place pourtant la saison avait mal commencé à Mauron.

E.S : Justement que s’est-il passé à Mauron?

F.G : A la sortie de la finale ou j’ai terminé 2eme il y a eu un controle de largeur effectué sur mon sprintcar qui c’est avéré non-conforme à cause d’un triangle tordu pendant la course qui m’a ouvert le train avant et rendu le sprintcar trop large de 1cm. Sur le coup je n’ai pas su ni quoi dire, ni quoi faire, et mon père qui est aussi mon tuteur étant en train de se préparer pour sa finale donc absent, je n’ai pas pu me défendre et les commissaires technique n’ont rien voulu savoir j’ai donc été disqualifié et inscris 0 point.

E.S : Comment as tu fais pour revenir dans le match aussi vite?

F.G : J’ai été profondément blessé et en colère de cette sanction ainsi que mes parents mais après coup cela m’a donné encore plus la niaque et a fait que renforcer ma détermination de montrer de quoi je suis capable.

E.S : Tes impressions après ces 2 victoires et tes objectifs pour le championnat?

F.G : Je suis plus motivé que jamais pour allé chercher le titre de champion de France , mais je ne suis pas le seul et il reste encore 3 courses, je veux tous donner et apprécier chaque moment de compétition pour arriver à être champion.
L’année prochaine je vais partir en Maxi Sprint et après aller en buggy 1600 quand j’aurai mon permis de conduire mais chaque chose en son temps.

E.S : Qu’as tu retenu de la journée de coaching passer en notre compagnie?

F.G : J’ai adoré cette journée très technique et enrichissante, tous les conseils m’ont permis de corriger mes défauts et me servent surtout pour les Chronos et quelle importance de partir en Pole! Pendant les courses cela reste plus difficile a mettre en application mais je progresse. Les différentes techniques pour aborder une course sont très importantes aussi. Une super expérience, un grand merci!