Le copilote, bras droit du pilote

Le copilote, ce fameux inconnu

Le copilote, ce fameux inconnu

Aujourd’hui, parlons un peu métier. Vous vous êtes toujours demandé si un copilote était réellement utile ? Hé oui, il n’est pas là que pour dire au pilote quand tourner ! Evo Sprint vous présente le rôle du copilote.

Qui est le copilote ?

Moins médiatisé que le pilote, le copilote est pourtant souvent celui qui va lui permettre de réaliser ses temps les plus mémorables. En effet, si le pilote s’occupe du pilotage du véhicule, c’est le copilote qui va gérer tout le reste, notamment annoncer les particularités du circuit en même temps que celui-ci défile. Le copilote doit, de la même manière que le pilote, être titulaire d’une licence. Il est très important que le copilote s’entende parfaitement avec son pilote et que chacun ait totalement confiance en l’autre.

Quelles sont ses tâches ?

L’analyse du parcours

Environ deux semaines avant la course, le copilote doit lire attentivement et analyser le règlement du rallye afin d’en connaître toutes les subtilités. Il doit également se tenir informer de toute modification jusqu’au départ de la course.
Durant cette phase, le copilote va aussi analyser et se remémorer le parcours, par exemple en reprenant les notes des années précédentes, s’il s’agit d’un rallye sur lequel il a déjà été copilote. Il va aussi vérifier les éventuels changement de circuit.

La reconnaissance du circuit

Quelques jours avant le rallye, le copilote doit s’armer de tous les outils nécessaires à une bonne prise de notes (crayon, gomme, taille-crayon, papier, road-book). Avec le pilote, ils vont faire plusieurs tours de circuit (généralement trois) afin de noter les directions, chicanes du circuit et indications du pilote liées au pilotage.

La préparation des notes

Après la reconnaissance, le copilote doit vérifier ses notes, s’assurer que les indications et difficultés de parcours ne soient pas sur ou sous-notées, et les recopier au propre en s’assurant de ne commettre aucune erreur. La moindre faute peut être fatale le jour de la course ! Pour s’aider, certains copilotes visionnent les vidéos embarquées des tours de reconnaissance afin d’être certains que leurs notes correspondent bien avec le pilotage.

Le jour du départ

Ça y est, c’est le grand jour ! Le copilote doit veiller à ce que tous les documents nécessaires à la présentation du véhicule pour la course soient en ordre, mais également que tout l’équipement obligatoire à l’intérieur de la voiture soit présent (casques, combinaisons, etc.).
Pendant le rallye, la concentration du copilote est à l’extrême : il s’assure des temps de distance entre les points de contrôle et dicte ses notes de pilotage et de parcours au pilote au fur et à mesure de leur progression sur le circuit.

 

Encore trop méconnu, le copilote est plus que le bras droit du pilote. Il possède un rôle clé dans la réussite de courses comme les rallyes autocross, par exemple.