Matthieu Bezolles, pilote de sprintcar - Evo Sprint

Matthieu Bezolles, jeune pilote de sprintcar !

Matthieu Bezolles, jeune pilote de sprintcar !

Matthieu Bezolles, jeune lycéen en classe de première, est originaire du Gers (32). A Auch, il étudie les énergies renouvelables en vue de devenir technicien en installation sanitaire énergétique et climatique. Matthieu vient tout juste de fêter sa majorité, il y  a quelques semaines.

Sa passion pour le sprintcar lui vient tout droit de son frère, Christophe, lui-même adepte de cet exceptionnel véhicule depuis deux ans.Il se souvient de la première course sur laquelle il se rend, à Aydie, il y a déjà 4 ans. Les deux frères se rendaient sur les lieux des courses ensemble, et c’est en 2013, que Matthieu prend le volant…  Matthieu connaissait Florent Tafani depuis déjà un moment, de par sa réputation de champion dans le milieu du sprintcar. Lorsque Florent lance Evo Sprint, le frère de Matthieu offre le plus beau cadeau qui soit pour le jeune homme : un stage de perfectionnement au côté de Florent.

Les événements s’enchaînent. Aujourd’hui, Matthieu participe à 18 courses par an. Après avoir débuté en 2013 dans la catégorie Junior Sprint, il remporte trois courses et le Challenge Corac. La même année, il finit 7ème du Championnat de Franc et se positionne en second au Comité Midi Pyrénées. L’aventure continue. L’année dernière, il remporte deux courses en catégorie Junior Sprint et finit 2ème au Challenge Corac. Il se classe ainsi 4ème au Championnat de France et en première position au Comité Midi Pyrénées.

 

Matthieu a accepté de répondre à nos questions.

As-tu un exemple dans le monde automobile ?

“Tout d’abord Niki Lauda qui est, à mes yeux, le plus grand pilote de Formule 1. J’admire également Peter Solberg, le seul pilote champion du monde dans deux catégories distinctes. Et pour finir, un autre pilote d’autocross, multiple champion de France, nommé Florent…”

Quelles sont, d’après toi, les qualités essentielles pour être un bon pilote ?

“Sans hésiter : le sérieux et la persévérance sont des qualités inévitables, d’où mon admiration pour Niki Lauda. Mais un pilote doit être également réfléchi et avoir d’excellents réflexes.”

Quels sont les différents véhicules que tu as eu la chance de pouvoir piloter ?

“J’aime beaucoup le karting !”

Et ceux que tu rêverais de piloter au moins une fois dans ta vie ?

“Mon rêve est de piloter une auto de WRC…”

As-tu tenter l’expérience du Volant l’année dernière ?

“Non malheureusement, je n’ai pas pu participer au Volant l’année dernière. J’aimerais beaucoup participer à la session 2015 mais ma saison risque d’être chargée…”

 

Les objectifs de l’année 2015 !

Pour l’année 2015, Matthieu laissera de côté le sprintcar pendant quelque temps pour se consacrer à l’autocross. Il prépare, en compagne de son frère, un Buggy Roscross, dans le but de participer au Championnat de France en Buggy Cup. Ils découvrent, tous deux, le véhicule ainsi que la catégorie dans laquelle ils vont concourir. Une expérience trépidante ! Leurs objectifs sont de terminer dans le classement des dix premiers du championnat et surtout de prendre un maximum de plaisir et de sensations grâce à l’accompagnement précieux d’Evo Sprint.

 

Le mot de la fin…

Matthieu tient à faire passer un message à son entourage.

“Je tiens à remercier Florent, pour ses précieux conseils, mais également mon frère, Christophe, sans lequel je ne me serai jamais intéressé au sport mécanique, et mes parents pour tout ce qu’ils font pour moi. Je suis reconnaissant envers ceux qui m’ont fait confiance et ceux qui m’ont apporté une aide financière. Sans oublier Patrice Even, le constructeur roscross, Jérôme Helin, le préparateur mécanique pour leur soutien.”