Pilotes, choisissez votre équipement !

Pilotes, choisissez votre équipement !

Amis pilotes, vous voulez vous équiper correctement pour profiter au maximum de votre expérience du sprint car ? Vous vous préparez pour la compétition Le Volant ? Aujourd’hui, Evo Sprint vous donne quelques trucs pour bien choisir votre équipement. L’habit ne fait pas le moine… Mais un peu quand même !

La combinaison

La combinaison est l’élément le plus important de l’équipement du pilote. Le critère le plus important lors du choix de votre combinaison est son niveau de sécurité : plus il y a de couches, plus votre combinaison est ignifugée. Choisissez-en une qui soit aussi légère que possible et qui s’ajuste bien à votre silhouette. Le but est qu’elle soit suffisamment proche pour éviter les plis, mais que vous soyez encore suffisamment libres de vos mouvements.

Les gants

Le mot d’ordre ici est de choisir vos gants en fonction du volant de votre sprint car ! Pour ça, faite attention à la surface externe, au niveau des paumes de vos mains. De plus, privilégiez les coutures extérieures pour avoir une meilleure sensibilité. Si la boîte de vitesses est près de la coque, n’hésitez pas à choisir des gants avec protection. Dans l’idéal, vos gants doivent être légers et résistants (sans négliger le confort !).

Les bottines

Les bottines sont un élément clé de l’équipement du pilote ! Elles sont soumises à rude épreuve lors des sessions de pilotage à cause des frottements. Aussi, n’hésitez pas à prendre une paire de bonne qualité, avec des semelles fines mais rigides. Pensez bien que si les bottines sont très confortables lorsque vous marchez, elles ne seront très probablement pas efficace lors du pilotage.

Le casque

Privilégiez le confort de votre casque : son poids, des mousses adaptées à votre visage (bien placées, à la bonne taille), etc. La forme des mousses varie selon les marques, aussi n’hésitez pas à en essayer une grande variété avant de vous décider ! Pour piloter sur terrains accidentés, pensez également à faire attention que votre casque ne se soulève pas et qu’il n’y ait pas de buée. Préférez un casque pré-équipé si vous avez un Hans.

Le Hans

Essayez le Hans directement avec votre combinaison : c’est le meilleur moyen de vous faire une idée de ce qu’il vous faut. Votre Hans doit être proche mais ne pas toucher votre peau, ni laisser trop d’écart entre lui et vous. Tout est une question d’équilibre ! Choisissez ensuite l’angle en fonction de votre position de conduite.

 

Pour finir, faites bien attention à ce que votre équipement soit aux normes FIA (Fédération Internationale de l’Automobile), pour un maximum de sécurité. Pour la suite, l’important est également de vous sentir bien dans votre équipement.

Ca y est, vous êtes prêt ? 3, 2, 1… C’est parti !